Valeurs

Pas d'épinards, de thon ou d'espadon pour les bébés et les femmes enceintes


La Agence espagnole pour la sécurité alimentaire et la nutrition (AESAN) durcit les alertes alimentaires après avoir examiné l'effet des métaux sur la santé. L'agence déconseille la consommation de blettes, d'épinards, de thon rouge ou d'espadon par les enfants de moins de trois ans et les femmes enceintes.

L'Agence recommande fortement de ne pas consommer ces aliments en raison de leur forte contamination au mercure. Ces grandes espèces accumulent dans leurs tissus adipeux le mercure qu'elles absorbent de leurs proies sous sa forme la plus toxique (méthylmercure). Le métal, généré en grande partie par l'activité industrielle, lorsqu'il est ingéré par les femmes pendant la grossesse, il peut provoquer de graves altérations du développement neuronal du fœtus, et la même chose peut se produire chez les jeunes enfants.

Alors maintenant vous savez, pas d'épinards, de blettes, de laitue ou de betteraves dans les purées ou dans le porridge des bébés de moins d'un an, encore moins dans l'assiette des femmes enceintes ou allaitantes.

De plus, l'AESAN recommande de ne pas donner plus d'une portion par jour de ces légumes aux enfants entre un et trois ans. Hormis les blettes et les épinards, la consommation de gros poissons n'est pas recommandée en raison de sa forte teneur en mercure, ni de crustacés, en raison du cadmium, un métal lourd que l'on retrouve également dans les crustacés. Le métal se lie au foie et aux reins humains et peut provoquer un dysfonctionnement rénal.

Quant au nitrate présent dans les feuilles d'épinard et de blette, il n'est pas très toxique en soi, mais lorsqu'il est consommé par l'homme, il se transforme en nitrites, ce qui peut provoquer une cyanose (bébé à la peau bleuâtre), en raison du manque d'oxygène dans le sang., et dans certains cas être lié au cancer gastrique.

Pour les enfants entre 3 et 12 ans, AESAN conseille de limiter à 50 gr. une semaine la consommation de l'un des poissons susmentionnés. S'il y a quelque chose de positif dans tout cela, c'est la prise de conscience de la nécessité pour nous de surveiller et d'être attentifs à ce que nous mangeons et donnons à nos enfants, et de réfléchir à la nécessité d'améliorer notre engagement envers l'environnement et l'environnement.

Vous pouvez lire plus d'articles similaires à Pas d'épinards, de thon ou d'espadon pour les bébés et les femmes enceintes, dans la catégorie Diététique - menus sur place.


Vidéo: Le poisson pendant la grossesse (Juin 2021).